Catégorie : L’association et l’atelier du vélo

Zéro déchets : le programme de la soirée du 22 novembre

Le vendredi 22 novembre, le Maillon Solidaire consacre un après-midi à la réduction des déchets. De 16h à 20h, l’atelier sera ouvert, mais on n’y réparera aucun vélo. Des acteurs de la démarche « zéro déchets » témoigneront de leur expérience et présenteront des produits du quotidien facile à réaliser par soi-même.

Au programme, fabrication d’éponges à partir de vêtements hors d’usage, réalisation de film alimentaire sans plastique, recettes de produits d’hygiène à fabriquer soi-même, dégustation de légumes, présentation d’alternatives aux produits jetables en tous genres. Pour revenir au vélo, nous découvrirons la deuxième vie des chambres à air ou réaliserons des porte-clés avec des chaînes de vélo.

Retenez la date!

22 novembre 2019 : et si on tentait le « zéro déchets »?

Le Maillon Solidaire participe au recyclage et à la réduction des déchets
En recyclant des vélos, le Maillon Solidaire participe à la réduction des déchets

Un Français moyen produit chaque année 513 kilos de déchets ménagers (source planetoscope.com). Avec le Maillon Solidaire, cherchons des pistes pour changer…

Lire la suite

Partage et convivialité pour Mardi Gras

Mardi gras ça se fête, à l’atelier du vélo nous ne ratons aucune occasion.

Entre deux réparations, à l’atelier du vélo les moments de convivialité sont très appréciés et important. Sylvie, la semaine dernière nous a apporté des douceurs à partager. Nous avons continués cette semaine avec Edith qui nous a régalés avec quelques pâtisseries maison. Partage et convivialité contribuent à un bon état d’esprit au maillon solidaire, gardons le et développons le partage.

Notre projet associatif

Ethique Solidarité Partage

Beaucoup de cyclistes ne savent pas réparer ou entretenir leur vélo ou manque d’outils pour le faire. Sans les bons outils et les conseils adaptés, il est bien compliquer de réparer convenablement son vélo. Se déplacer à vélo, pour travailler, faire ses courses ou seulement se balader permet à tous d’accéder à ce moyen de transport qui est le moins onéreux et faire de réelles économies. Le vélo est le moyen de transport avec la marche à pied qui occasionne le moins de rejet de CO2. A vélo, jamais d’embouteillage, choisir le vélo et laisser sa voiture au garage, c’est participer à un vrai essor de déplacement non polluant. Enfin faire du vélo, c’est bon pour la santé.

Il s’agit de développer une activité participative, non lucrative à l’entretien et aux petites réparations concernant le vélo. la mise à disposition d’un atelier ouvert- à tous, à un coût très réduit est une garantie d’accès pour les populations à faible revenus. La mécanique vélo est à la portée de tous. la création. La création de cet atelier représente un encouragement à l’usage  du vélo et serait une occasion d’attirer de nouveaux usagers. Non polluant, peu consommateur d’espace et d’énergie, il contribue à la réduction des nuisances sonores, le cadre de vie s’en trouve amélioré.